06 décembre 2018

Lever de lumière

La brume vient se suspendre à la lumière et la soie vagabonde devient satin. Dans la froideur opaque, un chant s’étouffe, palpite encore et le coton douillet devient velours. Ainsi vêtu, le jour semble prendre conscience, plane, vire et se place avec précision. Des lignes osseuses s’éclairent, les toiles d’araignées suent, les ombres se bordent d’écume, le silence agonise. La lumière se fait jour.
Posté par lireine à 11:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :

05 décembre 2018

Emporte moi

De l’indigo, de l’incarnat, de l'abricot et du citron. Des silhouettes se découpent sur un bleu orangé. Du mélange des couleurs, passant du chaud au froid, se dégagent des parfums d’aromates et d’épices. De ces flammes odorantes, c’est en fermant les yeux que s’entend la musique. Elle vient du ciel, des arbres ou de la terre. Alors, tous les sens en éveil, la nature vient te prendre et t’emporte dans la nuit.
Posté par lireine à 19:04 - - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2018

La dame au chapeau

Le ciel menaçait, elle allait se lever pour trouver un abri, c’était évident ; il me fallait faire vite. Je me suis approché, assis à côté d’elle, elle ne regardait que moi. J’étais éperdu de sentiments amoureux. Sa droiture, son élégance, sa grâce personnifiée me subjuguaient. Mais pourquoi restait-elle seule à longueur de journée ? N’y avait-il personne pour lui tenir compagnie ? Comment pouvait-on délaisser une telle beauté en plein cœur de la ville ? J’ai senti sa chaleur, j’ai ressenti son être ;... [Lire la suite]
Posté par lireine à 11:32 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
04 décembre 2018

Départ

Il est seul sur un banc, sous la pluie. Il compte les ronds dans l’eau, regarde les brindilles, écoute le vent qui souffle. Il est trempé mais ne sent rien. Il regarde sa maison une dernière fois dans la flaque. Il cherche la fenêtre qui éclairait sa vie et ne la retrouve plus. Il est comme le reflet, la tête à l’envers sans plus rien reconnaître. Dès que la pluie aura cessé, dès que la rue sera sèche, comme le reflet, il aura disparu. Ses larmes comme la pluie auront cessé, tout n’est qu’affaire de temps.
Posté par lireine à 16:32 - - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags :
24 novembre 2018

Les ancêtres

Entre le rez-de-chaussée et l’étage, les ancêtres habitent le palier. Ils sont les uns à côté des autres, ni en bas, ni en haut, juste entre deux. Le militaire, Gabriel, est là pour surveiller Gaston et Elisabeth. Ils ne se sont jamais connus et n’ont jamais su qu’ils existaient. Gabriel s’en fout, il ne fait que son devoir. « Le patron compte sur moi. Je n’ai pas obtenu toutes ces médailles et ces citations en grattant du papier ! Ah mais je vais leur montrer de quel bois je me chauffe si on me demande... [Lire la suite]
Posté par lireine à 11:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
21 novembre 2018

La marche

Quand je marche, je fais le point. Je me remémore la journée, la veille ou l’enfance, peu importe. Quand je marche je me répète ce que j’ai à faire demain, ce soir ou l’année prochaine, on s’en fout. La marche ça lave mieux la tête qu’une douche parce que ça lave à l’intérieur. La marche c’est le shampoing du cerveau, le champion du lavage de cerveau. Mais alors me direz-vous, quand t’arrêtes de marcher, rien ne va plus ? Exact. Quelques jours après, ma cervelle se salit à nouveau. Elle se remplit de choses désagréables,... [Lire la suite]
Posté par lireine à 11:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

16 novembre 2018

L'escalier

Des fois je monte et des fois je descends. En fait je suis souvent en plein milieu. Seul, je rêve que je gravis les marches. Aucune difficulté, j’arrive toujours le premier. Je sais quoi dire et quoi répondre. Arrivé en haut, au sommet de ma gloire en somme, on m’adule, me respecte et on m’envie. A l’inverse, face à une remarque désobligeante, je suis désemparé. Les bras ballants, bouche bée je sais que j’ai raison mais ne peux l’exprimer. J’aime les gens qui, comme moi, ont l’esprit qui se bloque l’espace d’un court instant, et... [Lire la suite]
Posté par lireine à 11:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
15 novembre 2018

La vitrine

Lorsque la nuit s’éclaire, la lumière sort de l’ombre et des ténèbres. Comme un diable qui surgit, elle va choisir sa proie dans les rues de la ville comme bon lui semble. Elle vagabonde, s’arrête, et puis repart. Elle montre le chaud et ignore le froid. Elle joue, s’amuse et se réjouit lorsqu’un passant, fasciné par ses caprices, s’immobilise, hypnotisé. Des papillons se cognent contre la vitre jusqu’à en mourir. Toute la nuit, la lumière s’amusera à tuer, à séduire, à briller.
Posté par lireine à 11:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :
26 octobre 2018

le miroir...

 Certains passent indifférents à côté de pauvre gens, les vêtements usés, les joues creusées, grelottants, souvent répugnants. D’autres s’amusent de voir se hisser des barbelés pour emprisonner la faim, l’effroi et les sanglots. Quelques-uns rigolent de bon cœur quand des amours se meurent, quand on se fait berner par ceux qui se partagent le monde, quand on tue, par l’argent, la terreur et le trouble. Beaucoup croient apprendre, statufiés devant l’écran aux heures de « grandes écoutes » ; c’est l’indigence du... [Lire la suite]
Posté par lireine à 11:06 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
25 octobre 2018

De travers...

Comme une mouche qui volerait à l'enversComme une fleur qui pousserait sous la terreComme un coup droit frappé du reversUn parfum d'été en plein hiverUn jour normal, presqu'ordinairePresque seulement, car aujourd'hui, tout va de travers...
Posté par lireine à 11:10 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :