Il y a eu les danseuses, les sortilèges et la nuit…

 Rêves

Il y a maintenant les expressions, les émotions, les regards.

Je crois que Maud sait tout faire.

Ses portraits sont reflétés par un miroir. Celui de la fièvre, des frissons ou du désarroi.

Plus tendres qu’un aveu certains regards suffisent à vous diriger vers un monde qui n’appartient qu’à elle.

Elle a du talent. Comme beaucoup d’autres.

Regardez-bien.

tete_2_web

tete_3_web

tete_4_web

tete_web

tete_5_web

tete_1_webBien entendu, Maud sera présente à la fête des lises... (j'insiste hein ?...)