Il faut aimer, je reconnais. Mais la philosophie est bien là. Amis, réjouissez-vous !

tete

Pour apprécier la vie il faut aimer la pluie, Les cons, les courbatures.
Comme une tête de cochon ; avant d’en déguster la chair et la panure,
Il faut lécher les os, la couenne et les tendons.
L’amour et l’amitié, ça s’trouve pas sous les pieds d’un cheval ou d’un cochon.
Tout comme le beau, le bon, l’arc-en-ciel et le vent,
il faut savoir souffrir (c’est le cas du cochon) avant l’dernier couinement.
Avant d’aller se faire cuire, amis profitons-en.
Avant que de finir comme la tête du cochon, le jambon au torchon, ou le filet mignon,
Amis, profitons-en.

Et tant pis pour la pluie, les cons, les courbatures...

Moi, j’vous l’dis.

tranches