Amoureux de Saint Just_webImage Pastelle ©

Les logiciels de traitement d’images ont une façon ludique de retoucher les photos. Ils proposent des calques, fait de transparence. Ils se superposent avec une infinie précision, une justesse mathématique.

Certaines personnes sont comme les calques. Ils peuvent parfois, se juxtaposer eux aussi avec l’exactitude d’un baiser par exemple. Lèvres contre lèvres, souffles mélangés. Par contre, à l’opposé de la froideur des calques, ils ont en plus, le goût, la tiédeur et les frissons. Cette fièvre qui brûle au fond du ventre. Ça, un calque ne l'aura jamais.