plage bouee_web

Si tu ne comprends pas, regarde-moi, mes yeux t’expliqueront. Si le soleil se cache, si la nuit disparaît, si les vagues se meurent, dis-le-moi, je te consolerai. Quand les parfums de sel te brûleront la peau, quand la caresse du vent te rendra malheureuse, viens me voir et je les remplacerai. Si tu te perds loin d’ici, tu sais qu’un chuchotement suffira pour que je l’entende. En toute circonstance, si tu fais naufrage, je me ferai île, si tu crois sombrer je me ferai bouée. Où que tu sois, je viendrai, j’y suis déjà.